Hapkido


sin moo hapkido de Ji Han Jae fondateur
 SIN élévé spirituellement MOO art martial HAP Unir, concentrer KI L’énergie vitale, cosmique DO La voie et sa réalisation.

Hapkido-hangul.svg_C’est un art martial COREEN, de self défense complet et Extrêmement efficace.

Le HAPKI-DO est avant tout un excellent exercice corporel.

Il crée un solide équilibre physique et nerveux, il maintient une grande souplesse des articulations, il développe des réflexes prompts et sûrs.

Swiss sin moo hapkido, sin moo hapkido lausanne, hapkido ecublens, sin moo hapkido lausanne, self defense lausanne, arts martiaux lausanne, hapkido meditation

Il peut être pratiqué par tous et tout âge, par des débutants aussi bien que par des sportifs confirmés.

De plus, le HAPKI-DO induit un comportement qui développe des qualités indispensables tant en morale individuelle qu’en éthique sociale, aussi bien dans la vie personnelle que relationnelle.

Le HAPKI-DO enseigne le contrôle de soit en excluant ainsi l’agressivité, les réactions violentes, les comportements provocateurs et le respect d’autrui que commandent la vigilance bienveillance et le souci permanant de l’autre et même de l’adversaire, et présente l’avantage de mettre en Oeuvre des moyens qui ne contredisent pas son but.

HAPKI Le Hapkido est une défense sans armes ou avec armes qui utilise des techniques telles :

Clés, projections, saisies, Coups de pied – Coups de poing – Blocages- Esquives.

Une technique de self défense efficace et une discipline mentale accessibles à des personnes de tout âge.

La pratique du Hapkido aide à développer un meilleur équilibre du corps et de l’esprit, augmente la flexibilité, les réflexes, la force et modifie la structure des muscles.

DO l’aspect art martial représente une manière de penser et un mode de vie qui incluent éthique et discipline.

Objectif : inculquer les vraies valeurs :

  • Respect -> Politesse -> Courtoisie

  • Confiance en soi -> Humilité.

  • Concentration -> Maitrise et canalisation de l’agressivité.

  • Patience -> Sens de l’Honneur -> Santé

Le Hapkido recherche l’harmonie du corps et de l’esprit

Les risques physiques sont très faibles (voir innexistants) au Hapkido.

GM CHOI YONG-SUL

Maître CHOI Yong-Sul

choiPupille de la nation coréenne il est emmené au Japon à l’âge de huit ans où il mendiera dans les rues d’Osaka. Il se fera arrêter par la police et sera conduit au temple bouddhiste Wadanabi à Kyoto. Il intégrera par la suite l’école du maitre Sokaku Takeda et y demeurera durant trente ans. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il retourne en Corée et enseigne l’HAPKI YUKWONSUL, art martial synthétisant son enseignement japonais avec les techniques traditionnelles coréennes. Par la suite, il ouvre son premier dojang en 1951 : YUKWANSUL HAPKIDOJANG. En 1961, le maître et ses plus proches disciples décident de nommer leur pratique HAPKIDO. Après une forte prolifération des écoles en Corée le maître s’éteint en 1986, laissant un art martial diffusé et modifié par différent maitres.

DOJUNIM Ji HAN JAE

jhjMaître JI HAN JAE

Disciple du maître Choi durant cinq ans, il décide de retourner dans sa ville natale et suit les enseignements des moines taoïstes. Ensuite il étoffe son savoir par l’apprentissage des armes traditionnelles coréennes et la méditation. Après cela, il ouvre son école à Séoul en 1958 et sera nommé par la suite, responsable de la région pour le développement du YU KWON SUL (art de sa création). Il décide par la suite de changer de nom en Hapkido car il considère que le suffixe DO ; qui signifie le chemin, la façon de vivre ; traduit mieux son art que SUL, qui signifie la technique. En 1961 il créera la Korea Hapkido Association ayant pour but de se démarquer des autres maîtres. Ainsi, il va parcourir le monde et donner des représentations avec ses disciples permettant la diffusion à l’échelle planétaire de l’Hapkido.

On apprend

Le Sin Moo HAPKIDO est structuré par son FONDATEUR DOJUNIM JI HAN JAE suivant une pédagogie simple et très efficace, adaptée à chaque situation d’agression

 

On apprend à se défendre :

  • Contre une saisie (de face / de dos / de coté) par une main ou par deux mains
  • Contre une attaque : (du poing ou du pied)
  • Contre une immobilisation au sol
  • Contre un étranglement
  • Contre des agresseurs multiples
  • Contre un couteau
  • Contre des techniques d’autres arts martiaux

Des techniques avancées incluant l’utilisation des armes font parties intégrantes du Sin Moo Hapkido

Les techniques utilisées sont:

  • Coups de pieds de base : peuvent être utilisés seuls ou combinés avec une clé pour accroitre son efficacité
  • Techniques de mains : Frappes, Clés, projections, points de pression, articulation
  • Armes : Couteau, Sabre, bâtons (courts / longs), Foulard, ceinture et d’autres selon la disponibilité
  • Coups de pieds spéciaux : Sautés, combinés, doubles, triples.
  • Méditations et le renforcement des organes internes: différentes techniques de méditation

Le Hapkido correspond à un ensemble de techniques et connaissances en matière de contrôle sur les articulations du corps, les tendons, les ligaments et les muscles; les étranglements respiratoires et sanguins, ainsi que les frappes directes sur les points vitaux du corps, formant un système complet d’autodéfense efficace.

Le Sin Moo HApkido nous permet de maitriser et gérer les causes des maladies des organes internes à savoir: Le foie – Coeur – Intestins – Poumons – Les reins.

En apprenant à maitriser ou gérer :

Anxiété – Stress – Excitation – Mauvaise humeur – Frustration -Emotions prolongées ou intenses

Neufs règles d’hygiène concernant le corps , la pensée et l’âme sont introduites par DOJUNIM JI HAN JAE pour compléter son art martial.